Au fil des jours


La Semaine de l'industrie du 26 mars au 1er avril

01-02-2018 : 11h59


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

31-01-2018 : 17h38


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Sondage : les seniors se disent prêts à faire des concessions pour retrouver un emploi

 
31 mars 2015
 
Changer de métier, déménager, gagner moins... Les chômeurs seniors sont prêts à faire des concessions pour trouver un emploi, mais ils se sentent discriminés à cause de leur âge, selon un sondage de l'Institut français des seniors publié le 31 mars en amont du Salon des seniors.
 
Même s'ils se sentent exclus du marché du travail, les chômeurs seniors  interrogés de 50 ans ou plus, au chômage depuis 24 mois en moyenne, se disent prêts à faire des concessions: 88% "élargissent leurs recherches à des postes différents", 77% "accepteraient une baisse de rémunération", 69% seraient "prêts à changer de métier" et 53% "à déménager".
 
 
Lire également les résultats de ce sondage sur les seniors et l'emploi

 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Un compte pénibilité mis en place en 2015

 
Août 2013
 
La réforme des retraites prévoit qu’à partir du 1er janvier 2015, les employeurs devront ouvrir un compte de prévention de la pénibilité à chaque salarié exposé à un facteur de pénibilité. Une mesure financée par les entreprises.
 
Selon le gouvernement, 20% des salariés du privé sont exposés à la pénibilité, et sont ainsi concernés.
 

 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Une enquête sur les seniors et l'accès à l'emploi

 
27 février 2012

L’enquête « Les seniors et l’accès à l’emploi » réalisée par l'association "A Compétence Egale"* a voulu mettre en lumière les stéréotypes des trois parties prenantes du recrutement d’un senior : les candidats seniors eux-mêmes, les consultants en cabinets de recrutement et les RH en entreprises.

Cette enquête a été menée courant 2012 par A Compétence Egale1 auprès de 771 candidats seniors, 431 consultants en cabinets de recrutement et 161 Responsables des Ressources Humaines en entreprises.
 
A noter en particulier :
  • Un décalage de perception entre les seniors et les recruteurs
  • Des seniors prêts à évoluer
  • Des seniors qui se sentent discriminés et des entreprises encore réticentes à l’embauche d’un senior
Lire la synthèse et les résultats complets de l'enquête sur le site de l'association 
 
* A compétence égale : association qui fédère les professionnels du conseil en recrutement engagés dans la lutte contre les discriminations et la promotion de la diversité
 
 
 
 
 

 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Seniors

Facilitons l’activité de ceux qui souhaitent travailler plus longtemps

La France est le pays d’Europe où le taux d’emploi des seniors est un des plus faibles après 50 ans.

Avec l’augmentation de l’espérance de vie, la diminution du montant des retraites, la baisse du nombre d’années de cotisation en raison de carrières en dents de scie, l’allongement inéluctable de la durée d’activité lié au sauvetage des retraites, la question de l’emploi des seniors va devenir cruciale dans les années à venir.

Lorsqu’il est volontaire pour travailler plus longtemps, le senior doit pouvoir bénéficier de ce droit.
Le gouvernement a d’ores et déjà pris des mesures en ce sens, les négociations entre partenaires sociaux ont été lancées et nous y prenons toute notre part.
Nous devons tenir compte des situations particulières, celle des seniors souhaitant partir plus tôt en retraite en raison d’une pénibilité du travail qui doit être reconnue, comme celle de salariés précaires ou souhaitant cumuler travail et retraite.

Une chose est sûre, l’emploi des seniors passe aussi par le développement de leur formation et de possibilités accrues de reconversion.
Les seniors ont des talents et des compétences à partager, notamment avec les plus jeunes : la CFTC est solidaire de ce combat-là.

Ce site est le vôtre
Vous êtes encore en activité ou déjà à la retraite : nous vous invitons à exprimer votre point de vue sur ce site. Rejoindre la CFTC Métallurgie, c’est permettre l’échange et la transmission de savoirs et d’expériences entre salariés de tous âges.

 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Seniors et mobilité internationale

 
Juillet 2012
Les seniors et la mobilité internationale : un article paru dans le Nouvel Economiste.
 
"Alors que les seniors sont de plus en plus nombreux dans les entreprises, les DRH peinent souvent à leur trouver des débouchés à la hauteur de leurs aspirations et de leurs compétences. L’expatriation peut être une solution gagnante pour les deux parties" selon cet article du nouvel Economiste
 
 


 La Fédération a signé l’avenant relatif à des mesures urgentes en faveur de l’emploi dans la Métallurgie

La Fédération CFTC de la Métallurgie a signé le 12 juillet 2010 l’avenant relatif à des mesures urgentes en faveur de l’emploi dans la Métal…

Lire l'article ]   

 Enquête sur les grands groupes et l'embauche des seniors

La réticence à embaucher des seniors perdure

Lire l'article ]   

Contactez la CFTC Métallurgie

Contactez la CFTC Métallurgie

Vous avez des interrogations ou vous souhaitez plus d'informations sur la CFTC Métallurgie ?
N'hésitez pas à nous contacter.

Accéder à la rubrique