Au fil des jours


La Semaine de l'industrie du 26 mars au 1er avril

01-02-2018 : 11h59


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

31-01-2018 : 17h38


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Communiqué de presse du 25 mai 2010

 
La Fédération CFTC Métallurgie
adresse aux Parlementaires
une lettre ouverte sur les retraites
 
 
Intitulée « Pour un développement durable des retraites », cette lettre ouverte vise à sensibiliser les Députés et les Sénateurs sur la question de l’avenir des retraites.
Dans cette lettre, la Fédération CFTC Métallurgie met en avant la nécessité de maintenir le système de retraite par répartition qui a le mérite de reposer sur la solidarité.
 
Pour y parvenir, elle propose d’adopter certains principes et des mesures innovantes :
  • Le principe d’un revenu décent c'est-à-dire une retraite à taux plein ne pouvant être inférieure à 80% du salaire brut reconstitué ;
  • le bénéfice de 5 « années blanches » pour venir compléter si besoin les années de cotisations effectives ;  
  • l’élargissement de l’assiette des cotisations par une taxe sur les revenus qui ne génèrent pas de la valeur ajoutée ;  
  • la mise en place d’un Salaire minimum interprofessionnel de retraite (SMIR) ;  
  • la prise en compte de la pénibilité et l’ouverture de négociations sur ce thème au niveau des branches professionnelles ;
  • une garantie concernant l’utilisation du fonds de réserve des retraites.
 Une question prioritaire : la rémunération
 
Pour la Fédération CFTC Métallurgie, le vrai problème de la retraite n’est pas en priorité l’âge du départ mais bien la rémunération.
 
La retraite doit être synonyme de repos dans la dignité : « Il n’est pas acceptable qu’un retraité soit obligé de chercher un nouvel emploi pour vivre décemment ».
 
La CFTC Métallurgie attend des Parlementaires qu’ils portent un message fort au nom des citoyens et des salariés de ce pays, afin de défendre « un développement durable des retraites » dans le cadre du projet de réforme en cours d’élaboration.
 
Contact presse : Véronique Lafon-Rémont
Téléphone : 01 43 65 56 95
                                                                                                                                                                                           

·