Au fil des jours


La Semaine de l'industrie du 26 mars au 1er avril

01-02-2018 : 11h59


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

31-01-2018 : 17h38


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Des réseaux syndicaux pour faciliter la syndicalisation

Novembre 2010

La Fédération internationale des organisations de travailleurs de la métallurgie (FIOM) met au point des lignes directrices sur les réseaux syndicaux dans les sociétés transnationales (STN) et examine plus en détail la façon dont ces réseaux peuvent assurer la syndicalisation et promouvoir la solidarité internationale.

Un groupe de travail de la FIOM s'est réuni à Genève les 26 et 27 octobre 2010. A l'ordre du jour, la manière d'utiliser les réseaux syndicaux mondiaux établis dans les sociétés transnationales (STN) pour assurer la syndicalisation du personnel et promouvoir la solidarité internationale.
 
Le groupe, chargé d'élaborer des lignes directrices sur la création et le maintien de réseaux syndicaux mondiaux dans les STN, a pris connaissance des méthodes antisyndicales utilisées dans les STN pour s'attaquer aux droits des travailleurs et travailleuses et empêcher les syndicats de syndiquer le personnel.

Les participant(e)s ont examiné les conditions selon lesquelles la solidarité internationale peut faciliter la syndicalisation dans un climat d'atteintes à la liberté syndicale comme aux États-Unis. L'expérience acquise permet de penser que l'une des stratégies syndicales à adopter concerne la préparation et la coordination d'une action syndicale dans différents pays.

La réunion a également examiné la manière de négocier et de mettre en œuvre des accords-cadres internationaux avec le soutien du syndicat du pays d'origine de la STN pour que son personnel en tire avantage partout dans le monde.

Les lignes directrices seront présentées au Comité exécutif de la FIOM qui donnera son avis en décembre. De plus, une réunion est prévue au Brésil en mars 2011 au cours de laquelle le rôle des coordonnateurs de réseau fera l'objet d'un examen.