Au fil des jours


La Semaine de l'industrie du 26 mars au 1er avril

01-02-2018 : 11h59


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

31-01-2018 : 17h38


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

AISNE

 Convention collective des industries métallurgiques, mécaniques et connexes de l'Aisne du 29 avril 2008

SommaireDispositions générales et avenant mensuels

Accord du 25 avril 2008 relatif aux garanties de rémunération effective (GRE) relatif aux rémunérations minimales hiérarchiques (RMH) relatif a la prime de vacances des salaries, régie par l'avenant « mensuels »

Accord du 10 janvier 2006 portant création de l'obligation de mettre en place un régime de prévoyance dans les entreprises de la Métallurgie de l'Aisne


 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Schneider Electric : mouvement social pour contester la politique salariale

 
 24 janvier 2013
 

Christian Desmarest, Délégué syndical central CFTC chez Schneider Electric nous informe qu’un mouvement social a été déclenché le 23 janvier chez Schneider Electric suite à des négociations salariales qui ont abouti  à un maigre budget de 1,4% d'augmentation, alors que Schneider Electric va publier fin février 2013 des résultats financiers records.

Christian Desmarest  estime qu'il s'agit "d'un "radinisme" de sociétés comme Schneider, « aux résultats financiers records, qui répercutent sur les salariés les décisions gouvernementales françaises du nouveau forfait social de 20%, et du contexte global de morosité, sans tenir compte des résultats effectifs de l'entreprise »

Voici à ce propos le tract envoyé il y a une dizaine de jours aux salariés
 
Et ci-dessous le mail adressé au salariés le 23 janvier :
« Sous la pression de l’ensemble des syndicats, la Direction a finalement organisé une ultime réunion de « négociations » salariales ce mercredi 23 janvier, pour ne changer qu’à la marge ses propositions.
Budget inchangé à 1,4% de la masse salariale, avec modification des modalités de distribution :

OATAM : distribution intégrale en AG
Cadres : attribution inchangée sous forme d’AI

Engagement complémentaire de la Direction :

Une étude sera réalisée sur 2013 (pour application en 2014), pour une participation de l’entreprise à la restauration d’entreprise et aux transports collectifs sur tous les sites de manière uniforme et plus transparente. Une étude sera également réalisée pour les utilisateurs de tickets restaurants, sans engagement de revalorisation…

Pour la CFTC et une majorité de salariés, le compte n’y est pas du tout, surtout lorsque notre PDG vient d’annoncer à ses managers, avec grande satisfaction au forum de Deauville il y a 2 semaines, que Schneider et ses salariés avaient tenus tous leurs engagements en 2012 (avec implicitement des résultats financiers records).

Ce mercredi 23 janvier, l’ensemble du personnel de l’usine Beaumont de Roger,manifeste son fort mécontentement, par un mouvement de grève générale, soutenu par les syndicats majoritaires sur ce site, CFTC et FO. Voir le tract

La CFTC ne peut accepter l’excès de rigueur salariale appliqué par la direction de notre entreprise, au sommet de ses résultats financiers, qui sont le fruit du travail de tous.

A votre disposition,

Cordialement,

Pour l’équipe CFTC Schneider Electric"

Christian DESMAREST
Délégué Syndical Central CFTC SEI-SEF