Au fil des jours


La Semaine de l'industrie du 26 mars au 1er avril

01-02-2018 : 11h59


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

31-01-2018 : 17h38


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Communiqué de presse du 20 juin 2014

 

ALSTOM : il est temps de prendre une décision

La société General Electric a annoncé hier qu’elle avait actualisé son offre de rachat des activités énergie et réseaux d’Alstom. Son projet d’alliance avec Alstom comprend une alliance pour la transition énergétique (création de deux co-entreprises), une alliance dans le nucléaire et pour les turbines à vapeur (dans laquelle l’Etat français aura un droit de veto), un renforcement d’Alstom Transports, la création de 1000 emplois, et la localisation en France de centres de décision mondiaux dédiés à l’activité énergie.

Au vu de ces avancées, Joseph Crespo, président de la Fédération CFTC Métallurgie estime qu’aujourd’hui, seule compte la pérennité de l’ensemble des emplois d’Alstom, et pas seulement pour trois ans.

« On ne créé pas un Airbus de l’énergie en claquant des doigts ». Et si un  Airbus de l’énergie devait voir le jour, « les effets ne se feraient sentir que dans 20 ans ». Mais pendant 20 ans, qui garantit la pérennité des emplois ? Ni Siemens, ni Alstom.

Or aujourd’hui, les activités de GE et d’Alstom sont complémentaires. Les garanties que donne General Electric tendent à démontrer qu’il y a une volonté réelle de donner une vie à Alstom au-delà de trois ans pour l’ensemble de ses salariés.

Il est grand temps de prendre une décision, car ce qui est en jeu, c’est l’avenir d’Alstom et de ses emplois.

Contact presse : Véronique Lafon-Rémont
Téléphone : 01 43 65 56 95 et 06 73 00 59 09