Au fil des jours


La Semaine de l'industrie du 26 mars au 1er avril

01-02-2018 : 11h59


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

31-01-2018 : 17h38


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Communiqué de presse du 14 septembre 2012


Discussions
en vue d'un rapprochement
EADS et  BAE  :
la CFTC
se positionne en partenaire social
 
La nouvelle d’un possible rapprochement entre EADS et BAE est tombée le 12 septembre. Le syndicat CFTC a remarqué la prudence et l’abondance de la communication du groupe aéronautique européen : rien n’est fait, les règles de communications au royaume uni (UK) sont très strictes ; cependant, de nombreux attendus de ce rapprochement entre l’entreprise britannique et le géant européen EADS ont été donnés, tant aux médias qu’aux employés.

Aux employés du Groupe
Aéronautique et de défense, et aux partenaires sociaux, dont la CFTC qui est représentative dans EADS, des consignes fortes sur la communication ont été données. Le Groupe se désolidarisant de toute information qui sortirait des limites de l’épure qu’il a définie.
Pour le syndicat CFTC, le rapprochement envisagé a pour but de faire en croissance externe ce que les marchés d’Etat ne peuvent plus faire en croissance interne (vision 2020 du rééquilibrage civil/militaire). La CFTC estime que nous ne sommes qu’au début de grandes manœuvres de réorganisation du groupe EADS (qui détiendrait ainsi la majorité de MBDA, filiale de EADS, BAE et Finnmeccanica) : le cas de CASSIDIAN, où la CFTC est très présente, sera de nouveau mis sur le devant de la scène après le récent report de décision sur la partie française.
ASTRIUM, la filiale spatiale de EADS, sera également impactée dans ses métiers "systèmes complexes" et "services" par exemple.
 
Le syndicat CFTC s’interroge sur les possibles impacts en termes de charges, d’emplois, de métiers et de statut social que ces grandes manœuvres vont occasionner mais y voit un renforcement possible du groupe EADS : la CFTC se positionne en partenaire social de l’évolution normale et rapide de EADS impulsée par Tom Enders, successeur de Louis Gallois.
 
Joseph Crespo
Président de la Fédération CFTC Métallurgie
                                                                                                              
Hervé Bry
Coordinateur CFTC EADS
 
Contact presse : Véronique Lafon-Rémont
Téléphone : 01 43 65 56 95