Au fil des jours


La Semaine de l'industrie du 26 mars au 1er avril

01-02-2018 : 11h59


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

31-01-2018 : 17h38


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Equipements automobiles en France en 2011

 
15 mai 2012

La Fédération des Industries des Equipements pour Véhicules (FIEV) a communiqué le 10 mai dernier les résultats 2011 en ce qui concerne les "équipements automobiles en France". Elle parle de "croissance soutenue" :

"Dans un contexte de reprise de la production de véhicules en France (+ 2,9%) et en Europe (+ 4,7%), après une longue période de contraction des volumes liée à la crise, les ventes des usines françaises d’équipements automobiles ont atteint 18,6 milliards d’euros en 2011, enregistrant ainsi une hausse de 4,3% par rapport à l’année précédente.

Avec plus de 85.000 personnes employées au 31 décembre 2011, les effectifs de la profession se sont néanmoins contractés de 3%.

Ce total de 18,6 milliards d’euros se répartit comme suit :

  • les ventes aux constructeurs mondiaux pour la première monte ont atteint 15,8 milliards d’euros, en progression de près de 4,5%,
  • les ventes réalisées en France ou à l’étranger sur le marché de la rechange (qui inclut la rechange constructeur et la rechange indépendante) ont représenté 2,9 milliards d’euros, soit une augmentation de 3,2%.

Les exportations, dont la part représente 52% du total des ventes, ont progressé de 5,5% par rapport à 2010.

Calculé sur la base des statistiques douanières, qui prennent en compte tous les échanges d’équipements, qu’ils soient réalisés par les constructeurs, les équipementiers ou les distributeurs, le solde commercial de la branche « équipements pour automobiles » a terminé l’année 2011 sur un nouvel excédent de 2,2 milliards d’euros. Ce résultat traduit, toutefois, un recul de 14,2% par rapport à l’année précédente.

A fin mars 2012, la baisse des marchés européens et le contrecoup de l’effet « prime à la casse » encore observé au premier trimestre de 2011, se traduisent par un recul de l’activité des équipementiers de l’ordre de 8%, à 6,09 milliards d’euros.
 
"Sont concernés, relate le journal Les Echos, les activités des sites hexagonaux des français Faurecia, Valeo et Plastic Omnium, mais aussi d'équipementiers étrangers comme les allemands Bosch et Continental, l'américain Delphi, le britannique GKN, le suédois Autoliv etc."