Au fil des jours


CFTC Airbus Nantes : savoir faire face

18-10-2017 : 14h56


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

27-06-2017 : 17h08


La revue de presse de la CFTC Métallurgie

27-06-2017 : 18h10


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieRestez à la page !Notice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Convention de forfait

 
Février 2012

-Les forfaits en heures sur la semaine ou le mois :

Lorsque l’horaire de travail comporte l’accomplissement régulier d’heures supplémentaires, il est possible de conclure une convention individuelle de forfait en heures sur la semaine ou le mois incluant un nombre déterminé d’heures supplémentaires. Ce type de convention peut être conclu avec tout salarié (C.trav. art L 3121-38).

-Les forfaits sur lannée :

La mise en place des conventions individuelles de forfait, en heures ou en jours sur l’année est subordonnée à la conclusion :

→d’un accord collectif d’entreprise ou d’établissement ou, à défaut, d’une convention ou accord de branche le prévoyant ;

→d’une convention individuelle de forfait, laquelle requiert l’accord du salarié et doit être passée par écrit.

(C. trav. arts. L3121-39 à L3121-40)

Peuvent conclure une convention de forfait en heures sur l’année :

→Les cadres dont la nature des fonctions ne les conduit pas à suivre l’horaire collectif applicable au sein de l’atelier, du service ou de l’équipe auquel ils sont intégrés ;

→Les salariés qui disposent d’une réelle autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps.

(C. trav. art. L 3121-42)

Peuvent conclure une convention de forfait en jours sur l’année :

→Les cadres qui disposent d‘une autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps et dont la nature des fonctions ne les conduit pas à suivre l’horaire collectif applicable au sein de l’atelier, du service ou de l’équipe auquel ils sont intégrés ;

→Les salariés dont la durée du temps de travail ne peut être prédéterminée et qui dispose d’une réelle autonomie dans l’organisation de leur emploi du temps pour l’exercice des responsabilités qui leur sont confiées

(C. trav. art. L 3121-43)