Au fil des jours


Qu’en pensent les femmes ?

08-03-2017 : 11h12


APERAM Stainless : inquiétude des salariés et élus du CE

15-02-2017 : 16h07


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

Maya Besnardeau, conseillère fédérale, demande aux femmes leur avisNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées

Accés presse

Revue de presse de la CFTC Métallurgie
Lire les articles parus dans la presse sur l'actualité sociale et industrielle : actualité dans les entreprises, emploi, salaires ...

Au revoir PSA Retail, bonjour Citroën Champ de Mars

Qu’en pensent les femmes ?
Maya Besnardeau, conseillère fédérale, demande aux femmes leur avis

Projet Gemini chez Airbus
la direction avance sur des mesures sociales d'accompagnement

APERAM Stainless : inquiétude des salariés et élus du CE

LE METALLO N° 153 : ERRATUM

Humanis : notice d'information pour les adhérents et leurs conjoints
Des documents peuvent être téléchargés

Les conseillers du salariés CFTC
Un rôle important pour les salariés des TPE qui ne bénéficient pas de syndicats

Loi travail : synthèse CFTC
Documents à télécharger

Rejoignez la CFTC Métallurgie sur Twitter



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Durée légale et durées maximales

 
Février 2012

Durée légale : La durée légale du travail effectif est fixée à 35 heures par semaine. Pour les salariés mensualisés, cette durée correspond à une dure moyenne mensuelle de 151, 67 heures (C. trav. art. L 3121-10).

Durées hebdomadaires maximales : Des heures supplémentaires ne peuvent être effectuées en sus de la durée légale, que dans une double limite :

1-la durée du travail sur une même semaine ne peut dépasser 48heures ;

2-la durée hebdomadaire moyenne de travail calculée sur une période quelconque de 12 semaines consécutives ne peut excéder 44 heures ;

Cette dernière limite peut être relevée à 46 heures par décret pris après conclusion d'une convention ou d'un accord collectif de branche. (C. trav.art. L 3121-36)

La limite maximale de 48 heures peut être remise en cause en cas de circonstances exceptionnelles entraînant un surcroît temporaire de travail : il est possible d'aller au-delà de 48 heures sans toutefois pouvoir excéder 60 heures par semaine. (C. trav.art. L 3121-35, al. 2)

Certaines catégories sont soumises à des dispositions particulières. Il s’agit notamment des jeunes de moins de 18 ans, des salariés travaillant en continu, des travailleurs de nuits ou encore des personnels roulants des entreprises de transport routier de marchandises.

Durée quotidienne maximale : la durée quotidienne du travail effectif ne peut excéder 10 heures, sauf dérogations (C. trav. art. L 3121-34).