Au fil des jours


CFTC Airbus Nantes : savoir faire face

18-10-2017 : 14h56


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

27-06-2017 : 17h08


La revue de presse de la CFTC Métallurgie

27-06-2017 : 18h10


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieRestez à la page !Notice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Industries de défense au niveau européen

 
 Dans le monde également, les dépenses militaires qui avaient nettement baissé dans les années 1990, se sont remises à croître depuis lors de façon continue. Le marché mondial de l’armement, évalué à 300 G€, est largement dominé par les Etats Unis qui détiennent à eux seuls 50 % des parts de marché et devraient demeurer dans ce domaine la puissance majeure jusqu’au moins en 2025.

Avec 9 G€, l’Europe consacre actuellement moins de 5 % de ses budgets publics de défense à la R&D. En outre, les industriels européens du secteur doivent faire face à une normalisation pilotée par l’OTAN, donc principalement par les Etats Unis.

         Evolution du contexte européen

Depuis plus de 10 ans la Commission Européenne encourage les restructurations dans les industries de défense ainsi que la mise en place d’un nouveau cadre juridique permettant la mise en sur pied d’un marché européen des équipements de défense.

 L’année 2009 a vu la mise en place de deux nouvelles directives européennes, l’une sur les marchés publics de la défense et de la sécurité sensibles, l’autre sur les transferts intra-communautaires de matériels de défense.
Comme en France, l’industrie européenne tente de développer des stratégies duales entre activités civiles et activités de défense. Mais nous notons encore un véritable manque d’investissement en R&D de la part des industries européennes, en effet les investissements des pays européens sont 4 à 5 fois plus faibles que ceux des Etats-Unis.

Le suivi de la Fédération Européenne de la Métallurgie

La Fédération Européenne de la Métallurgie a constitué un groupe sectoriel des industries de défense européennes. La Fédération de la Métallurgie CFTC a désigné deux représentants pour participer aux travaux de ce groupe où elle a tenu toute sa place au côté des autres organisations syndicales françaises.

Depuis mars 2006, le groupe sectoriel des industries de défense de la FEM s’est réuni à de nombreuses reprises .

Il a concentré ses travaux sur l’industrie aéronautique et spatiale, la construction navale, l’électronique de défense et les équipements terrestres. La FEM entend aussi développer et intensifier ses contacts avec les syndicats américains du secteur de la défense au travers de la FIOM.
 
M-A Marcantoni