Au fil des jours


CFTC Airbus Nantes : savoir faire face

18-10-2017 : 14h56


L'apprenti, un salarié à part entière

27-06-2017 : 16h58


La branche de la métallurgie en France

27-06-2017 : 17h08


La revue de presse de la CFTC Métallurgie

27-06-2017 : 18h10


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

En savoir plus sur le site du ministère du travailToutes les données à jour sur le site de l'Observatoire de la métallurgieRestez à la page !Notice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

Soutenir les jeunes dans leur formation

 

Familles, Education nationale, entreprises, doivent œuvrer ensemble.

L’acte d’enseigner ne doit pas être dissocié de l’acte d’éduquer aux côtés des familles, l’enseignement et l’éducation formant un tout indissociable dans le respect des responsabilités de chacun.

Les stages en entreprise, doivent faire l’objet d’un «contrat de stage» détaillant les fonctions que les stagiaires auront à accomplir. On ne peut se satisfaire de stages conduisant à des postes de travail sous-rémunérés, le stagiaire occupant un poste de manière identique à celui d’un salarié.

Les Elus du Personnel et les Délégués Syndicaux ont un rôle majeur pour faire bénéficier tous les stagiaires de la prise en charge par l’employeur des frais de transport, des tickets restaurant et des activités des CE.

La CFTC Métallurgie demande à toutes les entreprises de notre Branche, embauchant un jeune, de créer une structure type tutorat pouvant être exercée, de préférence, par un senior.

Il faut mettre fin à une pratique discriminatoire, plaçant les jeunes sortis de leurs études systématiquement à l’indice débutant, en particulier en termes de rémunération.

Il faut privilégier  :

  • l’embauche de jeunes sous la forme de contrats d’apprentissage leur permettant d’obtenir une qualification grâce à l’obtention d’un diplôme,
  • le contrat de professionnalisation permettant l’octroi d’un titre ou d’un Certificat de Qualification Professionnelle, conduisant à une meilleure insertion dans l’emploi.

Seule une orientation pertinente, de meilleure qualité, effectuée par des personnels qualifiés, permettra d’éviter des voies aux débouchés incertains.

L’obtention d’un Certificat de qualification paritaire de la Métallurgie (CQPM) donne obligatoirement une position dans la classification de la Métallurgie. Par exemple, un CQPM- A confère au moins la position 170 dans la grille de classification. Le CQPM –B confère au moins la position 215 dans la grille de classification.

 



 La Fédération a signé l’avenant relatif à des mesures urgentes en faveur de l’emploi dans la Métallurgie

La Fédération CFTC de la Métallurgie a signé le 12 juillet 2010 l’avenant relatif à des mesures urgentes en faveur de l’emploi dans la Métal…

Lire l'article ]   

 La formation, un outil essentiel face à la crise

Marc Perret, vice-président fédéral chargé de la formation professionnelle et président de l’OPCAIM, détaille pour nous les chantiers en cours…

Lire l'article ]