Au fil des jours


Qu’en pensent les femmes ?

08-03-2017 : 11h12


APERAM Stainless : inquiétude des salariés et élus du CE

15-02-2017 : 16h07


Les partenaires de la CFTC Métallurgie

07-03-2016 : 15h46


Humanis

03-11-2016 : 10h43

Maya Besnardeau, conseillère fédérale, demande aux femmes leur avisNotice d'information pour les adhérents et leurs conjoints

Partager :

Share |

Rendez-vous & Agenda du président et du secretaire général

Chat Réunions Assemblées

Accés presse

Revue de presse de la CFTC Métallurgie
Lire les articles parus dans la presse sur l'actualité sociale et industrielle : actualité dans les entreprises, emploi, salaires ...

Au revoir PSA Retail, bonjour Citroën Champ de Mars

Qu’en pensent les femmes ?
Maya Besnardeau, conseillère fédérale, demande aux femmes leur avis

Projet Gemini chez Airbus
la direction avance sur des mesures sociales d'accompagnement

APERAM Stainless : inquiétude des salariés et élus du CE

LE METALLO N° 153 : ERRATUM

Humanis : notice d'information pour les adhérents et leurs conjoints
Des documents peuvent être téléchargés

Les conseillers du salariés CFTC
Un rôle important pour les salariés des TPE qui ne bénéficient pas de syndicats

Loi travail : synthèse CFTC
Documents à télécharger

Rejoignez la CFTC Métallurgie sur Twitter



Rechercher   
 
Envoyer cet article à un ami Imprimer cet article

10 % dans la Branche «Pour que vive la CFTC»

 

Dans notre Branche Métallurgie, nous devons faire face à des attentes bien différentes entre salariés des grandes entreprises et ceux des PME et TPE (les très petites entreprises) qui ne disposent pas de représentation du personnel.

Nous estimons qu’il faut nous tourner vers les salariés des PME et des TPE. Ils représentent la grande majorité des salariés et ont été bien trop longtemps oubliés.

La CFTC doit également montrer que le «bien commun» ne s’oppose en aucun cas aux attentes particulières. Car c’est bien la somme des intérêts particuliers de court, moyen et long termes qui fonde le «bien commun». Pour ce faire, nous devons accentuer notre action syndicale de manière réaliste et moderne.